300 YTT India

 

« The man who wants to learn must read first, then travel, and rectify what he’s learnt. »


300 YTT in Himalach Pradesh

Troisième semaine finie !
IMG_1752
Par où commencer…
Et bien par le début c’était il y a quatre ans déjà, ma première retraite / formation de yoga à Bali où tout a basculé.
Ma vie professionnelle, personnelle et mon « lifestyle », le yoga n’est pas simplement de simples postures mais une philosophie et un art de vivre.
Cela a pris du temps, en effet 4 ans plus tard beaucoup de choses se sont passées.
A la fin de ma retraite à Bali, je m’étais promis de faire une retraite par an afin de me former, de prendre du temps pour moi et de pouvoir transmettre au mieux par la suite.
Mais… la vie est faite d’imprévus, d’autres projets parallèles ont fait leur apparition et j’ai du patienter. 
Avec le recul je suis ravie de l’avoir fait, tout d’abord parce qu’en 4 ans, j’ai vu ma pratique et ma façon d’enseigner évoluer.
Aujourd’hui, je suis beaucoup plus à même d’apprécier et d’appréhender cette formation.
J’attendais beaucoup en terme de philosophie, de méditation, d’anatomie, mais aussi d’échange avec les élèves du monde entier, on a tous nos propres expériences, nos langages, nos styles et c’est tellement enrichissant de pouvoir partager nos opinions…
On pourra donc dire que l’Inde était plus qu’attendue et mûrement réfléchie …

 


Il y a eu d’abord le choix de la destination:     
21292938828rishikesh
RISHIKESH
1520233767Goa-blog

GOA

                          

private-excursion-to
MYSORE
– le Kerala
– Pushkar…???
L’Inde est tellement connue pour le yoga qu’y trouver une formation de qualité sans le côté occidentale et « too much » que j’avais pu ressentir à Bali n’était pas des plus simple.
J’ai adoré Bali et si c’était à refaire je ne changerais rien. Mais il faut être conscient du côté « hyper » marketing , et « sur fait » qu’on retrouve à Bali, sans parler du coût des formations qui est beaucoup plus élevé qu’en Inde.
Mais! J’ai la chance d’avoir de supers, globetrotteuses et amies qui ont pu tester et me donner leurs retours! Poke ma Léa <3
Ni une ni deux, quand on m’a parlé de Dharamsala, petit tibet (résidence secondaire du Dalai lama) + culminant à 1700 mètres d’altitude.
Tout était dit Yoga face à l’Himalaya… Je signe où???
J’écris en partie cet article aujourd’hui avec l’envie de partager « à chaud » mon expérience, mais aussi parce que j’ai reçue beaucoup de questions concernant mes formations…
La suite sera beaucoup about « me » mais plus sur ce que j’ai pu y découvrir, apprendre et tout simplement mes coups de coeur.
Alors de ce que je peux dire dans un premier temps sur l’Inde :  
C’est déroutant et à la fois passionnant !
Il est clair qu’il faut être prêt psychologiquement et physiquement.

300H de yoga en 1 mois c’est :

5H30:                            Révéil
6H00- 9H00 :               Pranayama + Hatha yoga flow (des fois 9H30)
9H30:                            Petit – déjeuner
11H00 – 13H30 :          Art of teaching, (on étudie chaque postures et alignements).  
13H30 – 14H30:           LUNCH
14H30 -15H45:           Anatomie
Notre professeure est genre docteur bac +15 et ses cours sont géniaux,           mais je ne vous raconte pas comme j’en ch*** avec l’anglais… c’est déjà pas simple dans sa langue maternelle…
15H45 – 16H00:           TEA/ CHAÏ TIME !!!
16H00 – 17H00 :          Philosophie
Yeahhhhh ravie de pouvoir enfin me plonger dedans, j’avoue qu’il y a 4 ans, mon niveau d’anglais et ma connaissance du yoga ne m’avait pas du tout permis d’apprécier ces cours. 
17H00 – 19H00 :           Vinyasa flow
Ouep parce que non les 3 heures du matin c’était pas assez…
19H00 – 20H00 :            Méditation
20H00 :                           DINER
21H00 :                           Dodo
Enfin sachant que le cerveau est encore à mac 12, autant dire que les nuits sont courtes et le rythme plus que soutenu!
Nous avons samedi après-midi et dimanche de OFF!
++++++
Effectif:
Seulement 9 élèves pour 3 professeurs autant dire que la comparaison avec Bali où nous étions 24 filles pour 3 professeurs …c’est plus qu’appréciable !
Enseignement: 
La qualité de l’enseignement est juste dingue, et incomparable avec ce que j’ai pu recevoir jusqu’à présent.
Les cours sont super bien structurés et les professeurs à notre écoute H24.
C’est un bonheur de voir leur implication et leur dévouement ! Je comprend mieux notre réputation de fainéants…
L’école, chambre, studio: (accomodation)
L’école, où nous mangeons, dormons, pratiquons est superbe!
La situation géographique encore plus face aux montagnes, chambre et salle de bain privative, lit king size vu le prix que j’ai payé c’est juste incroyable.
IMG_5627
LA VUE…Pas dégueu n’est-ce-pas?
Et le petit plus: c’est les tapis de yoga à disposition si vous êtes en road trip cela vous évite de le trimballer. Les blocs, les sangles, les bolsters, les chaises et … même des tissus aériens! (HAPPY ME 🙂
Nous avons le wi-fi et un ordinateur à notre disposition si besoin.
Autant dire que je bénis le wi-fi pour mes recherches et mes google traduction, cependant c’est un peu plus difficile de couper avec les réseaux ce que je m’étais promis de faire… (y’a encore des progrès à faire…)
– – – – – –
Forcément… il y a aussi des côtés négatifs.
Situation géographique:
A 1 heure de Dharamsala, Baghsu, et Dharamnot qui sont les « place to be » où se trouvent toutes les écoles, studios de yoga, cafés et boutiques hippie ( comme Rishikesh, Ubud pour les connaisseurs).
Mais au vu de nos plannings nous avons de toute façon ni l’envie, ni la force pour faire autre chose… 
Cependant, nos jours Off il faut compter 2 bonnes heures de transport pour manger un carrot cake…
Nourriture:
En parlant de nourriture…
Là j’avoue que je suis assez déçue forcément je compare avec Bali où c’était juste le top du top ! Ici les repas sont végétariens 90% du temps, mais peu adapté à nos journées et notre pratique, les repas sont lourds, quasiment aucun légumes crus, beaucoup de lait de vache, de riz, et d’épices…
Attention je ne dis pas que cela est mauvais mais c’est riche, lourd et compliqué quand il faut tenir 12 heures de cours sur la journée.
De plus, la qualité des ingrédients du genre thé, café, miel, sel, est plus que « cheap »…
Nous rêvons d’eau de coco, de salade verte et de CHOCOLAT!!!
IMG_7134
Miam…?
Planning:
Enfin, je trouve à mon goût les journées trop chargées, c’est frustrant de ne pouvoir pas être à 100% car à un certain moment le cerveau débranche.
Donc si je peux donner un conseil choisissez une formation de 300H un peu plus longue ( plutôt 6 semaines) et moins intense afin de mieux assimiler, profiter et « digérer » toutes les informations quotidiennes…

D’un point de vue personnel, j’attendais beaucoup de ce voyage en effet depuis un an c’est un peu apocalyptique dans ma pratique, je me suis beaucoup blessée et j’ai voulu être un peu TROP sur tous les fronts…
J’avais vraiment besoin de ce moment de re-connexion avec moi.
J’avais cette impression depuis bien trop longtemps d’avoir un maillon manquant à ma connaissance, mon esprit, et mon corps…
Aujourd’hui j’ai le sentiment de m’en approcher et cela fait un bien fou.
Il y a encore un très long chemin à parcourir et il va falloir du temps pour assimiler tout ce que j’étudie.
Mais c’est passionnant, selon l’étude des Koshas nous aurions 5 enveloppes ( j’y reviendrai dans un article ) car cela m’a vraiment interpellé.
J’ai donc l’impression d’ouvrir des parties de mon corps jusqu’à présent inexplorées et inconnues à ma connaissance.
Enfin…pas tout à fait inconnues j’étais consciente de leurs existences mais encore faut -il être prêt, et avoir les outils.
C’est en partie pour cela que je suis ici:
Pour mûrir intellectuellement, personnellement, et donc évoluer dans ma pratique et mon enseignement. 
A très vite, mon prochain article sera sur les bols chantant, mais avant ça j’ai mille choses à réviser pour mes examens 🙂
From India with gratitude, love et bienveillance. <3

Un avis sur “300 YTT India

  1. Ça fait plaisir d’avoir plus de nouvelles et de voir que tu t’epanouis même si c’est dur. Ça semble très dense en effet mais comme toute formation, c’est en expérimentant ensuite en pratique avec les élèves qu’on l’assimile le mieux. Profite bien de tes vacances maintenant pour rentrer en forme. Énormes bisous.

Laisser un commentaire